Skip to content

Gestion des entreprises : une formation unique en France avec Donald Reinertsen

11/07/2013

Est-il possible qu’une entreprise n’arrive pas à identifier, comprendre et résoudre efficacement les difficultés qu’elle rencontre dans le développement de produit ? Est-il possible que la principale cause de cette impuissance réside dans les certitudes erronées et illusoires de cette entreprise ?

« Ce n’est pas ce que vous ne savez pas qui pose problème, mais ce que vous savez avec certitude et qui n’est pas vrai » — Mark Twain

Le constat fait par Donald Reinertsen sur la gestion de la très grande majorité des entreprises est que les postulats sur lesquels elle repose sont fondamentalement faux. Il identifie 12 problèmes, et propose une gestion en flux avec 175 principes, souvent contre intuitifs, répartis en 8 thèmes pour aider à réconcilier l’économie et le développement de produit (cf. article sur MOM21).

Grâce à la société YISY, les 1 et 2 octobre 2013 aura lieu à Paris une formation unique en France avec Donald Reinertsen pour découvrir ces principes et savoir comment les appliquer : « Formation appliquez les principes du flux« . Voici un code de réduction de 13% valable une seule fois :

yisy-almendra-13%-reduc-idakfuid

Savez-vous par exemple que la diminution de la variabilité permet d’augmenter la prédictibilité, et qu’à l’inverse la tolérance à la  variabilité favorise l’innovation ?

Ou encore, connaissez-vous la théorie des files d’attente, la loi de Little et le coût du délai ? Sous ces mots barbares se cachent quelques notions très simples. Voir l’article d’Alexis Nicolas dans Les Echos : « La baisse du coût du travail avec impact social positif, c’est possible !« .

Beaucoup d’entreprises ne jurent que par la baisse du coût de réalisation unitaire moyen, ce qui se traduit généralement par une utilisation maximale de la capacité de production. Dans les domaines de production intellectuelle comme le développement logiciel, il faut produire à 100% de son temps de travail.

« Plus on produit, moins ça coûte cher unitairement »

1_cout_realisation

Derrière cette approche évidente et visible se cache un autre coût beaucoup plus discret.

L’augmentation de l’utilisation de la capacité de production induit des stocks d’encours et des files d’attentes, généralement invisibles dans les entreprises qui n’ont pas conscience de leur existence. Cette augmentation de l’encours induit un délai unitaire moyen plus élevé. La loi de Little est la formule mathématique qui permet de le calculer :

Dans un système stable, le délai unitaire moyen est égal

au temps effectif moyen de réalisation multiplié par le nombre d’éléments en cours

« Plus on produit (à capacité et système constants de production), plus c’est long unitairement »

2_loi_de_little

Le coût du délai n’est autre que le coût induit par le délai de réalisation unitaire moyen. La sensibilité de ce coût dépend du profil type de la demande (cf. blog de Karl Scotland) : urgence (ex : problème en production), proportionnel (standard), à date (ex : réglementaire ou saisonnier), intangible (ex : diminution de la dette technique et autres demandes sans valeur métier directe).

« Plus on met de temps à livrer, plus ça nous coûte cher »

3_type_de_cout_du_delai

En résumé, l’augmentation de l’utilisation de la capacité de production induit une augmentation du délai unitaire moyen qui elle-même induit une augmentation du coût unitaire moyen.

« Plus on produit (à capacité et système constants de production), plus ça coûte cher unitairement »

4_cout_du_delai

C’est ainsi que la plupart des entreprises, dans la recherche de l’optimisation de leurs coûts de réalisation, oublient d’identifier et de prendre en compte l’impact des stocks d’encours et du coût du délai.

« La maximisation de l’utilisation de la capacité de production n’est pas la performance optimale de production »

5_performance

Merci Alexis pour la relecture et nos différents échanges.

Publicités

From → Empirisme

One Comment
  1. Salut Alfred,

    Excellent article, qui me fait penser au livre sur Kanban que je suis en train de lire. Ou comment être plus efficace à 80% de capacité 🙂

    Fabien
    http://www.agile-lean-et-compagnie.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :